CREASTYL'IDEES - 10 allée des Prunus à Houdemont (54) - Artisan cuisiniste fabricant de cuisines intégrées sur mesures, salles de bain, placards, dressings, etc, à Nancy, Houdemont, alentours en Meurthe et Moselle et partout ailleurs.
Retour à la page d'accueil de notre site de cuisines, bain et agencements
 Aide à la navigation sur mobiles et tablettes :
- Vous êtes sur la page "Notre Atelier de fabrication" -

Retrouvez ici tous nos produits pour les cuisines, salles de bain et placard à houdemont-nancy  Retrouvez ici notre atelier et notre salle d'exposition, à Nancy-Houdemont  Retrouvez ici nos offres promotionnelles, cuisines à Nancy-Houdemont  Retrouvez ici Les atouts de l'artisan : choix, tarifs, techniques, proximité  Retrouvez ici nos conception et vente de cuisines différentes : la passion du métier  Retrouvez ici notre atelier de fabrication de cuisines à Nancy-Houdemont Retrouvez ici nos nouveaux produits pour vos cuisines, bains et agencements  Retrouvez ici nos nombreuses photos de cuisines, bain, agencements et avant-après à Nancy-Houdemont

 Afficher le plan du site  Ciquez ici pour en apprendre plus sur l'entreprise et sa créatrice  Consultez ici nos tarifs de cuisines fabriquées sur mesure avec comparatif - tarifs très compétitifs  Comment obtenir un devis gratuit pour votre cuisine ou vos meubles de salles de bain et d'agencement  Afficher nos catalogues disponibles en ligne pour vos cuisines : façades, plans de travail et accessoires  Afficher les liens vers les sites de nos partenaires 


- Notre atelier de fabrication -

- Nombreuses photos un peu plus bas dans cette page et photos de la fabrication d'une cuisine pas à pas à l'atelier. -

Si  vous avez visité la page consacrée à "nos locaux", vous avez vu notre espace d'exposition et notre atelier de fabrication qui y est accollé.

Dans cet atelier, nous procédons à la fabrication de nos cuisines, salles de bain et meubles d'agencement.

Lors de leur visite, les clients aiment passer du bureau à l'atelier, pour voir où seront fabriqués leurs meubles, comment, par qui, et j'en profite pour prendre pour exemple les meubles que nous sommes en train de fabriquer.

Néanmoins, j'ai récemment appris par plusieurs de mes clients, que certains de nos confrères, dont je tairai le nom, n'hésitent pas, pour pouvoir vendre leur cuisine :

- à prétendre que nous ne fabriquons pas nos meubles...
- à prétendre que nous ne faisons pas de vrai sur-mesures,
- et à assurer que nous nous contentons d'assembler des meubles en kit, ... !
pour au final aboutir à un produit semblable au leur... voire bien inférieur étant donné que nous ne disposons pas d'une grande usine comme eux.

IL N'EN EST RIEN !

Les clients qui ont travaillé avec mon entreprise savent que lorsque je vends une cuisine, je ne dénigre jamais les confrères, mais je fais une comparaison produits vs/ produits.
Je ne citerai donc pas le "confrère" qui utilise ces méthodes de vente,
mais je trouve bien malheureux de devoir utiliser ce type d'arguments totalement faux pour vendre leurs cuisines.

Ils parviennent à convaincre les clients que notre produit n'est en rien différent du leur, alors que c'est faux !
Et surtout, et c'est ce qui me fait rédiger cette page aujourd'hui : ils leurs assurent que nous mentons sur notre procédé de fabrication !

CES ARGUMENTS SONT FAUX !

Chaque meuble qui équipe nos cuisines, chaque meuble qui équipe nos salles de bain, et chaque meuble d'agencement,
que vous retrouverez un peu partout sur notre site internet,

SONT INTEGRALEMENT FABRIQUES DANS NOTRE ATELIER.

Et c'est ce métier qui me plait !
Si je devais me contenter de vendre des produits issus d'un catalogue, avec toutes les contraintes et limitations que cela implique en terme de dimensions, d'équipements, de coloris, etc,
je ne saurais pas dessiner une cuisine !
Je ne sais concevoir des cuisines qu'en sachant que je pourrai fabriquer tous les éléments qui vont permettre de l'optimiser, et qui vont me permettre de donner un caractère très personnnel à chaque cuisine.

- Fabriquer ses meubles c'est pouvoir imaginer quasiment sans limite -

Exemples non exhaustifs :

Meubles particuliers  dessinés et fabriqués sur mesures, pour une cuisine  Meubles particuliers  dessinés et fabriqués sur mesures, pour une cuisine

Ci-dessus des meubles suspendus "intégrés" à d'autres éléments, et ci-dessous deux conceptions de meubles hauts spécialement dessinées pour des clients.

Meubles particuliers  dessinés et fabriqués sur mesures, pour une cuisine  Meubles particuliers  dessinés et fabriqués sur mesures, pour une cuisine

L'atelier permet en effet un "vrai" sur mesures, et sans surcoût particulier

Quelques exemples non exhaustifs :

- fabriquer un meuble de 62cms au lieu de 60cms ne pose aucun souci -
- une armoire en hauteur 130, 150, 172, 201, ou 223,31 cms, ne pose aucun souci -
- les perçages dans les meubles ne seront existants que là où ils sont nécessaires : pas de rangée de perçages inutiles -
- réaliser un meuble d'ilot central devant s'ouvrir des 2 côtés, et ce quelque soit sa profondeur est possible sans difficulté -
- mixer différentes profondeurs de tiroirs sur un même meuble pour en maximiser le rangement, est aussi simple qu'un autre -
- un meuble avec un côté gauche rouge, un dessous noir, et un côté droit blanc, se fabrique aussi facilement un autre -
- etc, ... -

Et lorsque je précise que les meubles sont intégralement fabriqués en atelier, cela signifie qu'ils y sont :
- débités,
- usinés,
- assemblés,
- et équipés.

Ci-dessous par exemple, les étapes qui suivent l'assemblage d'un meuble :

(plus loin dans cette page, découvrez toutes les étapes qui ont permis d'assembler ce meuble)

Photo : le meuble est assembléphoto : les platines de pieds sont poséesPhoto : les glissières de tiroirs sont montéesPhoto : les tiroirs ont été insérésPhoto : Les façades ont été mises en place

Les meubles sortent ainsi de l'atelier, terminés, accessoires et façades montés, perçages de poignées faits.

(les poignées ne sont montées qu'à l'installation pour des questions de transport,et pour ne pas avoir à défilmer les façades qui sont protégées.)

Les embases pour les pieds (exclusivement en métal robuste) sont également montées sous chaque meuble pour permettre un déplacement sans diffficulté et sans abimer les meubles.
Ils sont ensuite emballés individuellement par mes soins pour un dernier contrôle, puis livrés par un transporteur indépendant accompagné systématiquement de mon menuisier et/ou de moi même. 

Puisque certains de nos confrères parviennent à convaincre certains clients que nous ne faisons "qu'assembler du kit" comme ils disent,
je développe ci-dessous au moyen de nombreuses photos, les étapes de pas à pas de ce process de fabrication :  usinage, assemblage, équipement, et enfin emballage du meuble fini.


J'ajouterai à la fin, quelques unes des possibilités particulières, que seule une fabrication en atelier, personnalisée pour chaque client, permet.

Plus bas dans cette page, vous retrouverez égalment l'ancien contenu de cette page, avec quelques galeries de photos montrant la réalisation, de plusieurs "gros" éléments meublants.

Bonne visite et @ bientôt.

Virginie.


- la fabrication d'une cuisine pas à pas dans notre atelier -

Je ne pensais pas un jour devoir me justifier quant au fait que nous fabriquons bien nos meubles, et que nous ne nous contentons pas d'assembler du kit...

Toutes les photos ci-dessous ont été faites à l'atelier à différents moments depuis 2007 et pas pendant la fabrication d'une seule et même cuisine : d'où certaines différences de couleurs entre les panneaux, n'en soyez pas surpris.
Elles permettent de bien montrer les différentes étapes du process de fabrication.

J'espère que de cette manière, tous les arguments fallacieux de certains de nos confrères n'auront plus du tout de poids !

- nous fabriquons bel et bien nos meubles intégralement en atelier, ne leur en déplaise -
- et nous réalisons du vrai sur-mesures en atelier, et non du "soi-disant" sur-mesures qui consiste juste à modifier chez le client des meubles sortis d'usine... -

Et tout ceci dans des tarifs similaires aux leurs, voire inférieurs,
étant entendu que nous n'avons pas leurs frais élevés de structure liés aux magasins vitrés, aux nombreux vendeurs, et aux surfaces d'exposition imposantes

Je remercie en tout cas de tout coeur les clients qui m'ont prévenu de "ce qui se disait" sur nous chez ce confrère,
et qui m'ont fait confiance en ne prenant pas leurs propos au sérieux et en choisissant leur cuisine chez moi

- Les Etapes de fabrication d'une cuisine -

------------------------------------

1/ La préparation : pré-débit - débit - placage des chants - débit final

Pour chaque cuisine j'établis une liste de débit de toutes les pièces nécessaires à la fabrication entre autres des meubles.
Nous partons alors de grands panneaux de 5m², qui sont tout d'abord "prédébités" en bandes, puis en pièces "grossières" sur la scie circulaire.

Photo : les panneaux entiers vont être débités   Photo : les panneaux entiers vont être débités

Ci-dessus, les panneaux entiers qui serviront à fabriquer les meubles.

Photo : les panneaux entiers sont en cours de débit Photo : les panneaux entiers sont en cours de débit

Nous débitons alors ces panneaux en "bandes" sur la scie circulaire.

Photo : les panneaux entiers ont été débités en bandes 

Les bandes sont alors mises en attente pour être recoupées en pièces plus petites nécessaires à la fabrication.

Photos : les panneaux sont ensuite coupés en pièces grossières  Photo : les panneaux ont été coupés en pièces grossières 

Ci-dessus les bandes sont donc coupées en pièces "grossières"

Chaque pièce est ensuite reprise une à une pour mettre le panneau "propre" sur 3 côtés (la façade et les 2 retours).
L'arrière sera recoupé plus tard une fois le chant plaqué en façade.

 

Ci-dessus les pièces ont donc été recoupées "propres" une à une.

Ces pièces sont alors prêtes à recevoir le chant.
Les bandes de chant en ABS ou en PVC nécessaires sont coupées. Chaque chant est assorti à la couleur des futures portes de cuisine. 

Ci-dessus, les bandes de chants sont coupées

Nous passons alors chaque panneau sur la plaqueuse : la plaqueuse dispose d'un réservoir de colle thermofusible de haute qualité, qu'elle monte à une température de 160° et qu'elle applique de manière régulière sur le chant.

 

La colle haute performance est appliquée sur le chant par la plaqueuse, et nous passons chaque panneau sur la machine afin qu'il soit mis en place sur la tranche.

  

Chaque panneau est passé sur la plaqueuse, et ils sont ici en attente d'affleurage.

Nous reprenons alors chaque panneau pour en affleurer les chants sur le dessus et le dessous du panneau, et à chaque extrémité.

Une fois tous les chants collés et affleurés, nous recoupons chaque panneau sur le dernier côté qui était resté en coupe brute, afin de les mettre définitivement d'équerre et à cotes.

Une fois recoupés, ces panneaux sont prêts pour l'usinage préalable à l'assemblage.

------------------------------------

2/ L'usinage : rainurage pour les fonds - perçage des équipements des meubles

Les différents panneaux  sont alors prêts à être usinés :
- tout d'abord nous allons effectuer les rainures qui  permettront plus tard d'accueillir les fonds,
- et ensuite, nous réaliserons les usinages nécessaires : perçages des supports de charnières, des gissières de tiroirs, des coulissants, etc, ....

Chaque rainure est prévue à une distance précise que je définis au cas par cas à l'arrière du meuble, suivant sa future destination ou suivant certaines contraintes dans la cuisine.


Pourquoi ces rainures sont-elles déterminées au cas par cas ?

- pour pouvoir pallier à tout problème ou contrainte technique pouvant exister chez le client  (présence de tuyaux, de robinets, de prises, etc, ...) dont j'ai pris connaissance lors du métré.
- pour s'adapter à une contrainte liée à l'équipement : certaines poubelles par exemple demandent 56 cms disponibles à l'intérieur. Nous reculons donc le fond en conséquence
- ou enfin pour s'adapter à des contraintes diverses : une hotte de plan de travail escamotable encastrée dans le meuble par exemple.

     

Ci-dessus, les rainures sont donc réalisées sur chaque panneau.

 

(Une fois toutes les rainures réalisés, les pannneaux sont prêts pour la suite de l'usinage, perçages notamment

Les différents perçages dans les meubles sont également réalisés au cas par cas pour ne pas avoir une "ribambelle" de perçages inutiles visibles.


Ces perçages peuvent être :
- uniquement des perçages de charnières et des étagères (auquel cas nous prévoyons 3 niveaux de réglage par étagère et pas de perçages inutiles sur la hauteur - sauf demande du client)
- uniquement des perçages pour des tiroirs,
- ou des perçages plus spécifiques pour une poubelle, un coulissant à bouteilles, un coulissant à torchons,
- etc, etc, ...

Les pannneaux sont rainurés, mais nus et prêts pour le perçage

 

Ils sont tout d'abord tracés fonction de leur futur équipement puis "pointés" et enfin percés

 

Ci-dessus, les panneaux ont été percés pour recevoir 4 tiroirs.
S'agissant d'un meuble sous cuisson, mon menuisier trace les empacements des perçages qui permettront la mise en place de la traverse en métal qui se placera à l'avant du meuble
 

Meuble cuisson assembé avec traverse en métal en façade

Voici ce même meuble une fois assemblé - on voit très bien la traverse en métal installée sur l'avant spécifiquement pour les meubles cuisson

Ici, les glissières de tiroirs ont été mises en place

Les glissières de tiroirs sont alors mises en place - on voit également sur cette photo que les platines en métal des futurs pieds, ont également été fixées)

Le fond est mis en place et solidement vissé dans la traverse supérieure et le dessous du meuble.

Le fond rigide du meuble est alors mis en place dans les rainures, et solidement fixé dans le dessous et les côtés du meuble

Le meuble est prêt. Restent les tiroirs à fabriquer et les façades à mettre en place.

Le meuble est alors presque terminé et sera mis en attente le temps que nous fabriquions les tiroirs, et que nous usinions les façades
Pour ce meuble cuisson, on notera la position verticale de la traverse arrières, et le fond qui ne fait pas toute la hauteur ; il s'agit de la conception spécifique des meubles cuisson, qui crée ainsi à la fois la ventilation pour la future table de cuisson, mais également le passage pour les câbles.
Ceci nous évitera tout percement inutile et supplémentaire du fond sur place

Sur ce même principe, chaque meuble est donc usiné en fonction de sa destination finale dans la cuisine conçue pour et avec le client.

------------------------------------

3/ L'assemblage : le meuble est vissé ou collé suivant cas 

Une fois toutes ces étapes réalisées, les meubles sont prêts à être assemblés :
- lamellés / vissés pour les meubles dont les côtés ne seront pas visibles dans la future cuisine,
- lamellés / collés pour les meubles dont les côtés seront visibles.

Tous les meubles seront fabriqués de la sorte.

Pour un meuble bas traditionnel, une armoire ou un meuble haut dont les côtés ne seront pas visibles, il sont donc assemblés lamellés vissés.

Ci-dessous, les photos de l'usinage et de l'assemblage d'un meuble spécial jusqu'à la mise en place de son fond rigide.
Dans la future cuisine, ce meuble sera posé sur le plan de travail. Il est étroit et sera équipé d'un coulissant grande hauteur pour le rangement des bouteilles, des condiments et des épices

 

Comme précédemment, les panneaux de ce meuble, initialement coupés, plaqués et rainurés, sont ici tracés pour accueillir les futures glissières, et les emplacement sont ensuite pointés.


 

Les perçages sont effectués, et les glissières du coulissant seront solidement fixées à l'aide de vis "euro"

 

Le meuble peut alors être assemblé - ici, les côtés de ce meuble ne seront pas visibles dans la cuisine : il est donc assemblé par vissage.

 

Une fois le dessus et le dessous solidement fixés au côté gauche du meuble, le meuble peut-être "fermé" et le côté droit assemblé au reste.

 

Le meuble est assemblé. Il ne reste plus qu'à usiner son fond rigide préalablement coupé à cotes, et le mettre en place

 

Une fois le fond mis en place dans les rainures et solidement fixé au dessus et au dessous du meuble, le meuble restera en attente de sa future façade. 

Pour les armoires ou les meubles hauts, dont 1 ou les 2 côtés seront visibles dans la cuisine, le ou les côtés en question ne sont plus réalisés en "simple" panneau, mais réalisés dans le même matériau que les façades.
Ceci permet une unité parfaite sans devoir recourir à la pose d'habillage en sur-épaisseur sur les côtés du meuble lors de l'installation.

Dans ce cas là, les meubles ne sont plus vissés, mais sont alors lamellés et collés,
et au temps d''usinage s'ajoute le temps de collage nécessaire avec la mise sous presses du meuble.

Ci-dessous, l'usinage et l'assemblage collé d'une armoire adaptée spécialement à une cuisine, jusqu'à l'usinage et la mise en place de ses 2 portes.
Dans la future cuisine, cette armoire sera visible des 2 côtés : les côtés sont donc réalisés dans des panneaux de même matière et coloris que les façades de la cuisine.
Le meuble sera alors collé pour ne laisser apparaître aucun élément de fixation.

 

Comme pour les autres meubles, les côtés ont préalablement été coupés, chantés, rainurés, usinés pour accueillir les charnières.
Par rapport aux meubles précédemment présentés, des évidements pour les lamelles d'assemblage ont été réalisés - elles permettront le collage du meuble.


 

La colle est alors appliquée dans ces évidements, à la fois sur le côté, et à la fois sur les panneaux qui vont venir s'y assembler.
Les lamelles d'assemblage sont ensuite insérées dans les évidements
.

 

L'intermédiaire central est ici présenté sur le panneau, puis mis en place sur les lamelles d'assemblage. Sa position est ensuite ajustée pour un parfait alignement.

 

La même manipulation est réalisée pour les dessus et dessous du meuble.

 

Le second côté du meuble a été usiné de la même maniière que le premier côté. Il est alors positionné grâce aux lamelles d'assemblage afin de pouvoir "fermer" ce meuble.

 

(Le meube est fermé. Il reste maintenant à le mettre sous presse pour le collage. Le temps de séchage varie selon la température et le taux d'humidté ambiant.
A cette étape qu'il est important d'ajuster et contrôler l'équerrage du meuble, même si l'équerrage final s'effectuera lors de la pose du fond.

  

Les serre-joints sont mis en place et solidement serrés - le meuble restera dans cette position le temps du séchage parfait de la colle.
Pendant ce temps, le fond rigide de ce meuble a entre été coupé et usiné
(il comprend notamment des perçages au centre pour apporter un point supplémentaire de maintien aux futures étagères, afin qu'elles ne fléchissent pas)

Une fois la colle prise, l'armoire a été desserrée et équipée avec les platines métalliques des futurs pieds, ce qui a permis de la relever et la poser au sol sans crainte de l'abimer.
Reste à "habiller" ce meuble avec son fond et ses façades.

 

Ci-dessus, le fond est mis en place, l'équerrage réglé et bloqué, et le fond est enfin solidement fixé au meuble.

 

Le meuble est terminé. Il ne reste plus qu'à usiner les façades.
Ces façades commandées sur mesure ont été reçues une semaine auparavant. Celles-ci sont fabriquées en France. Les autres viennent d'Allemagne.

 

Tout d'abord, les tracés sont effectués sur la porte pour les charnières, les poignées, et les butées de fermeture. Sur la photo de droite, les évidements de charnières sont en cours de perçage.

 

La 1ère façade percée et équipée a été clipée sur le meuble.
Les mêmes manipulations seront effectuées pour mettre la 2de porte en place.
Le meuble est alors terminé. Il sera alors emballé pour ensuite être livré chez le client avec le reste de la cuisine.

------------------------------------

4/ L'équipement : débit des fonds - débit et fabrication des tiroirs - mise en place des accessoires

Les meubles sont maintenant tous assemblés, mais ils sont encore "nus" (il manque les façades et les accessoires)

Nous allons donc procéder au débit des panneaux qui nous permettront l'assemblage des tiroirs,
et au débit des panneaux permettant la réalisation des fonds.

 

Les panneaux qui vont permettre l'assemblage des tiroirs, sont débités sur mesure.  

 

Après le débit des panneaux, les chants seront plaqués sur les remontées de tiroirs, et les attaches y seront fixées pour être prêts à être assemblés avec les côtés de tiroirs métalliques.

 

Je commande et reçois les glissières et côtés de tiroirs à la "contremarque" (c'est-à-dire suivant mes besoins pour chaque chantier),
ce qui permet le choix parmi : les 5 hauteurs, les 9 profondeurs, les 3 capacités de poids et les 5 coloris disponibles chez le fabricant.
Depuis plusieurs années, les tiroirs qui équipent nos cuisines proviennent de chez Blum et sont issus de la gamme Antaro ou de la gamme Intivo suivant choix du client (double parois, sortie totale et amortisseurs)

   

Nous pouvons donc commencer l'assemblage des tiroirs.
Les remontées sont fixées aux côtés métalliques de tiroirs, et le dessous (coupé un peu plus tôt à la mesure nécessaire), est glissé dans les rainures des côtés de tiroirs.

   

L'ensemble est alors solidement fixé : le dessous de tiroir aux glissières, et la remontée arrière au fond du tiroir, pour une stabilité parfaite. 

 

La même manipulation est alors effectuée pour tous les tiroirs de la cuisine, réalisés ainsi entièrement sur mesures.

Les meubles ont été assemblés, les tiroirs également.
Avant d'entreprendre la préparation des accessoires  et des façades, reste à s'occuper des fonds de meubles.

Comme pour les tiroirs, ceux-ci sont débités à la mesure nécessaire et adaptée à chaque meuble.

   

Les fonds sont glissés dans les rainures, et solidement vissés à l'arrière de la traverse supérieure.
Exclusivement en Panneau de 8 mm rigide (et non en isorel ou médium souple de 3, 4 ou 5mm), les fonds apportent rigidité et équerrage parfait aux meubles.
A l'installation par ailleurs, le fait de disposer d'un fond rigide permet des percements beaucoup plus "propres" pour permettre l'accès aux prises par exemple.

Les supports de charnières sont mis en place, les glissières de tiroirs également, ainsi que les suspentes pour les meubles hauts, les platines de pieds pour les meubles bas, et les accessoires intérieurs : coulissants, ferrures d'angle, ferrures relevantes, etc, ...

Les meubles n'attendent plus que leurs façades/

------------------------------------

- Préparation spécifique des meubles hauts -

Ci-dessous, au moyen de nombreuses photos, les différentes étapes permettant l'équipement de 2 types de meubes hauts :
- le 1er type de meuble haut équipé de portes ouvrantes et de spots traversants,
- le 2d type de meuble haut équipé d'une porte relevante et de spots non débouchants.

- A - Meuble haut collé (visible des 2 côtés) équipé de spots traversants à l'arrière du meuble -

 

Ci-dessus, le meuble est au serrage, le temps du collage - et à droite, son fond a été coupé à mesures.

 

Le fond a été tracé afin de préparer son usinage. Son usinage consistera en un perçage débouchant permettant l'accès aux vis de réglage des futurs crochets invisibles de suspension du meuble.

 

Le meuble quant à lui est tracé afin de recevoir ses 2 spots.

 

Ici (choix du client), il s'agit de spots à perçage traversant, inclinés, fixés à l'arrière du meuble, contre le mur.

 

Les spots mis en place, il reste à fixer le fond rigide du meuble.

 

A gauche, le fond est serré afin d'être solidement fixé au meuble. A droite, il est en place, et les crochets de suspension ont également été fixés.

 

Le meuble est prêt, spots et fond fixés, quicaillerie mise en place. Restent les portes à usiner : ici, il s'agit d'un meuble à 2 portes ouvrantes à la française.
A droite, les portes ont été tracées pour pouvoir procéder au perçage des charnières, des poignées et des butées.

 

Une fois ces perçages réalisés, et les charnières et butées mises en place, les portes peuvent être accrochées au meuble.
Le meuble est alors terminé. Restera à l'emballer pour le livrer avec le reste de la cuisine.

- B - Meuble hauts collés (visible chacun d'un côté) équipés de spots non débouchants fixés au centre du meuble -

Sur les photos ci-dessous, les meubles ont déjà été assemblés, fonds solidement fixés et crochets de suspension fixés.
Les percements pour les spots ont également été réalisés.

   

Pour pouvoir mettre en place les spots, 2 types de perçages ont été réalisés :
- le 1er, sous le meuble, est non débouchant (il ne traverse pas le panneau)
- le 2d, est réalisé dans la tranche de ce même panneau, sur 150 mm de profondeur, jusqu'à rejoindre l'autre perçage.  
Ces 2 perçages vont nous permettre de faire passer les câbles des spots pour qu'ils ressortent sur l'arrière du meuble. Rien ne sera visible dans le meuble.

   

Lors des étapes ci-dessus, nous avons fait passer les câbles, fixé les spots sous le meuble, mis les caches en place, et attaché les câbles pour l'emballage.

Les 2 meubles ont été équipés de façon similaire, et nous y mettons maintenant en place les supports pour les compas relevants qui permettront le relevage des portes.

 

Vient le tour de la préparation des portes : elles sont tracées pour pouvoir mettre en place charnières, poignées, butées et supports pour les compas relevants.  

 

A gauche, nous réalisons les évidements de charnières, et à droite, nous procédons au perçage des poignées.  

 

A gauche, nous perçons 2 angles de la porte pour pouvoir y presser les butées, et à droite nous préparons la mise en place des charnières.

 

Les portes de ces 2 meubles sont prêtes, toute la quincaillerie a été mise en place. Elle peuvent être mises en place sur les meubles.

 

Les portes équipées de charnières ont donc été clipéees sur les supports préalablement installés dans les meubles.
Les compas seront à leur tour fixés pour pouvoir relever les façades.
Les compas proviennent de chez Blum, et sont équipés d'un réservoir de force pour pouvoir être pafaitement ajustés au poids et à la dimension des façades.
On voit la vis de réglage de ce réservoir de force sur la photo de droite.

 

Puissance des compas réglée, les meubles sont terminés. Ils sont alors emballés et solidement protégés pour pouvoir être livrés avec le reste de la cuisine.

 

La semaine suivante, ces mêmes meubles ont été installés chez les clients. Les façades ont été défilméees au dernier moment, et les poignées mises en place.
Charnières et compas ont été réglés pour un résultat optimal.

------------------------------------

5/ La Finition : usinage et préparation des façades - mise en place

Les meubles sont prêts, assemblés, fonds fixés et accessoires montés.
Reste maintenant à les "habiller".

Nous commandons les façades de cuisines dans plusieurs usines, en France et en Allemagne, ce qui nous permet un choix des plus vastes.
Je commande toutes ces façades aux dimensions dont j'ai besoin pour les meubles, sur-mesures doivent-elles être, puisqu'il n'y a pas de plus-value pour les dimensions sur-mesures pour 90% de la gamme.

Nous recevons ces façades "vierges" - solidement emballées individuellement.
De cette manière, comme pour les meubles, nous les préparons uniquement comme elles doivent être préparées :
- perçage pour les charnières et les tiroirs,
- uisinage pour les fixations des équipements intérieurs,
- perçage des poignées suivant le modèle choisi par le client,
comme nous avons pu les voir sur les précédentes photos.

Enfin, nous mettons ces façades en place sur les meubles - il restera juste à les emballer.  

 

6/ L'emballage et la livraison 

Les meubles sont terminés.

Il ne reste donc plus qu'à les emballer individuellement (ce qui permet un dernier contrôle),
et à les livrer chez le client, la veille de l'installation (ou le matin, si celle-ci débute à 14h)

 

 

Voilà pour l'explication du process de fabrication de nos cuisines.

J'espère que ce petit "reportage" vous aura plu, et convaincu que nous fabriquons bien nos meubles sur place à Houdemont,
contrairement à ce que prétendent certains de nos confrères prêts à tout pour vendre leur cuisine...

Il est bien sûr possible une fois dans nos locaux, d'aller à l'atelier pour voir les fabrications en cours.
J'y invite souvent les clients, qui trouvent toujours intéressants de voir comment seront réalisés leurs futurs meubles.

Il est en effet toujours intéressant de voir que de ces panneau bruts de découpe,...

 

..., nous arrivons quelques semaines plus tard à une cuisine installée totalement sur mesures.

@ bientôt.

Virginie 

 


- Notre atelier de fabrication -

Ci-dessous, retrouvez l'ancien contenu de cette page, comprenant plusieurs bibiothèques d'images montrant la fabrication pas à pas :
- d'un comptoir d'accueil pour un organisme public,
- une console d'exposition pour un particulier,
- une table de type "banc" pour la cuisine d'un particulier

J'essaierai de compléter cette section rapidement, avec l'installation complète d'une cuisine chez un client.


Réalisation d'un comptoir d'accueil pour un organisme public de Bar le Duc

CLIQUER SUR LA MINIATURE POUR ATTEINDRE LES PHOTOS DE LA FABRICATION



Réalisation et installation Décembre 2010 - Création unique et personnalisée

Structure en médium 20 et 30 mm - Médiland clair
Assemblage lamellé - la visserie visible obligatoire est en inox
L'ensemble a été fabriqué (débit, découpe, arrondis, moulures, ponçage 3 passes 3 grains, pré-assemblage et assemblage) intégralement en atelier
L'ensemble a été livré désassemblé chez notre carrossier partenaire,
puis réassemblé "à sec" par nos soins dans sa cabine pour la mise en apprêt puis en vernissage finition satinée, avec double égrainage intermédiaire, par ses soins.
L'ensemble a été re pré-assemblé pour contrôle en atelier, puis livré et installé.

Temps de réalisation 1 semaine à 1 personne - Auquel s'ajoutent les temps de transport, de réassemblage puis désassemblage en cabine, de vernissage et d'installation.


Réalisation d'une console d'exposition avec vitrine

CLIQUER SUR LA MINIATURE POUR ATTEINDRE LES PHOTOS DE LA FABRICATION



Réalisation et installation Mars 2009 - Création unique et personnalisée
Longueur 2.000 mm - Largeur 500 mm - Hauteur 800 mm

Structure creuse - renforts anti-flexion tous azimuts - Placage toute face sur structure préassemblée
Support ctbh 19, 30 et 38 mm - revêtement stratifié HPL Haute pression - noir extra-mat - vitrine en altu-glas
Temps de réalisation 1 semaine à 2 personnes - y compris réalisation maquette échelle réduite et temps de séchage


Réalisation d'une table de type "banc"

CLIQUER SUR LA MINIATURE POUR ATTEINDRE LES PHOTOS DE LA FABRICATION

Réalisation et installation Juillet 2009 - Création unique et personnalisée
Epaisseur 80 mm - Longueur 2.200 mm - Largeur 550 mm - Hauteur 920 mm

Structure creuse - renforts latéraux et longitudinaux - Placage toutes faces sur structure assemblée
Support ctbh 19 et 38 mm - revêtement stratifié Haute pression - Zebrano finition structurée
Temps de réalisation 1 semaine à 1 personne - y compris temps de séchage


Bientôt sur cette page :
L'installation d'une cuisine, avant, pendant et après
L'installation d'un meuble de salle de bain - de la fabrication à l'installation


HAUT DE PAGE

tous les moyens pour nous contacter ou venir nous retrouver à Houdemont

tous les moyens pour nous contacter ou venir nous retrouver à Houdemont

Créastyl'idées
10 allée des Prunus
Nancy Porte Sud - Site d'activités "Les Erables"
54 180 HOUDEMONT
Itinéraire
Plan d'accès
               Site Nancy Porte Sud
Téléphone / 03.83.57.60.21
Télécopie / 03.83.51.67.92
Courriel /
contact@creastylidees.fr

dernière mise à jour de cette page : le 18 janvier 2016 - site en développement permanent



CREASTYL'IDEES - 10 allée des Prunus à Houdemont (54) -
Artisan cuisiniste fabricant de cuisines intégrées sur mesures, salles de bain, placards, dressings, etc, à Nancy, Houdemont, alentours en Meurthe et Moselle et partout ailleurs.

MENTIONS LEGALES